Skip to main content
Un colloque international sur la gastronomie africaine à l’UL !

Un colloque international sur la gastronomie africaine à l’UL !

« Gastronomie et enjeux contemporains », tel est le thème du colloque international abrité par l’Université de Lomé, ce 10 mai 2022 dans le cadre du Festival la Marmite du 10 au 14 mai 2022. Initié par les organisations des professionnels de la gastronomie en collaboration avec le Laboratoire d’analyses d’histoire sociopolitique (LAHiSPo) et l’Equipe de recherche Sport-Santé-Développement (2SD) de l’Université de Lomé, le colloque international de Lomé a regroupé scientifiques, acteurs de la société civile, journalistes, commerçants, professionnels de la gastronomie pour croiser les regards sur le couple sciences et gastronomie en Afrique. La cérémonie d’ouverture dudit colloque a été réhaussée par la présence remarquée du ministre de la culture et du tourisme, Docteur Kossi Lamadokou, aux côtés des autorités universitaires, des enseignants-chercheurs, des dépositaires des us et coutumes et des acteurs du monde de la gastronomie.

Les travaux du colloque international de Lomé sur la gastronomie africaine ont donné le ton du Festival la Marmite (FESMA). Ouvrant les travaux, le ministre Lamadokou s’est réjoui de l’accompagnement qu’apporte l’institution universitaire à son département en accueillant plusieurs manifestations culturelles dont il en a la charge. Pour lui, la promotion de la culture constitue le socle du développement de notre pays en s’appuyant sur le patrimoine immatériel en occurrence celui des saveurs et du savoir-faire culinaire. Il n’a pas manqué de remercier tous les partenaires à cette manifestation en particulier le promoteur, monsieur Jean Paul Agbo Ahoueleté, le directeur général de l’Agence Focus Yakou.

Plusieurs communications ont meublé les travaux du colloque, notamment « les arts de la table en littérature », « gastronomie et révolution », « analyse du discours autour de la gastronomie togolaise », « gastronomie et droit, mélange sucré salé », « gastronomie et ville durable », « consommons togolais : enjeux et stratégies pour une plus-value des produits locaux », « alimentation à Lomé : vers une construction identitaire autour du gnatou », « gastronomie et modèle économique ». Les échanges marqués par la pluridisciplinarité ont permis aux participants de comprendre les enjeux économique, juridique, sanitaire et socio-culturel autour de la gastronomie. A la fin des travaux, des approches de solutions à la fois théoriques et pratiques ont été suggérées par les participants pour la promotion de la cuisine togolaise et de la gastronomie africaine.

Selon les promoteurs, ce festival offre l’occasion de célébrer les artisans de la cuisine africaine et togolaise, de penser et de repenser la chaîne de production alimentaire africaine, mais aussi de célébrer l’existant et de réfléchir sur le consommé, car « en cuisine le partage de l’expérience profite à tous ». Les activités du FESMA se déroulent jusqu’au 14 mai au palais des congrès de Lomé. Le public est invité à faire nombreux le déplacement pour découvrir ou redécouvrir l’art culinaire du terroir dans sa richesse et diversité.

Un colloque international sur la gastronomie africaine à l’UL !