Skip to main content
UL/Partenariat : la santé publique de qualité au cœur d’une convention avec l’OMS !

UL/Partenariat : la santé publique de qualité au cœur d’une convention avec l’OMS !

L’Université de Lomé élargit son portefeuille de coopération en s’ouvrant davantage à de nouveaux partenaires qui partagent la vision convergente du développement au prisme d’un service de qualité.  C’est ainsi que ce 23 mai 2022, à la salle professeur Messanvi Gbeassor, l’Université de Lomé et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), Bureau Togo, ont officialisé leur partenariat, par la signature d’un protocole d’accord. Cette convention de partenariat ambitionne de promouvoir la filière de Santé publique au Togo et de collaborer en vue de définir les modalités pratiques de l’assistance technique de l’OMS-TOGO au Centre de Formation et de Recherche en Santé Publique (CFRSP) de l’Université de Lomé,  de l'accompagnement des écoles de formation en santé et de l'affinement de la recherche en neuropathologie et sur les substances neuroactives.

Au terme dudit accord, les deux institutions créent un cadre approprié de coopération et d’entente, dans le but de faciliter la collaboration entre les Parties dans la poursuite de leurs objectifs communs concernant l’assistance technique de l’OMS-TOGO au CFRSP de l’Université de Lomé. L’OMS accepte accompagner le CFRSP dans la mise en œuvre des outils de mesure de la qualité selon les normes de l’OMS et de l’ONUSIDA.

Par ailleurs, à  travers la mise à disposition d’assistants techniques ou de consultants, l’OMS et l’UL entendent collaborer sur le renforcement des capacités humaines et institutionnelles en Santé publique et Sciences connexes et sur le programme de recherche en Santé basé sur l’approche « ONE HEALTH » de lutte contre les maladies transmissibles et non transmissibles.  Les deux institutions renforceront leur partenariat par la mobilisation des ressources, l’élaboration des curricula de formation, la réalisation d’études et de recherches en Santé publique conformément aux standards en matière d’Assurance Qualité de soins de santé.

Au cours de son intervention, Dr Fatoumata Binta Tidiane Diallo, a salué les efforts des autorités gouvernementales en matière de promotion de la santé publique au Togo. Selon la Représentante Résidente de l’OMS au Togo, le protocole d’accord signé avec l’Université de Lomé vient formaliser un partenariat fructueux déjà existant. En effet, le Togo est le tout premier pays à abriter un centre international en santé publique créé par l’OMS en Afrique. « L’organisation mondiale de la santé apprécie l’engagement démontré par l’Université de Lomé à promouvoir le développement de la santé publique au Togo et à la mise à disposition des ressources humaines de qualité dans tous les domaines »., a-t-elle indiqué. Pour conclure, elle a renouvelé l’engagement de son institution à accompagner l’UL pour faire du Centre de Formation en Recherche de Santé Publique, une référence en Afrique.

De son côté, le président de l’Université de Lomé, le professeur Dodzi Komla Kokoroko, s’est réjoui de la constance et de la cohérence qui caractérisent le partenariat entre l’UL et l’OMS, Bureau du Togo. C’est pourquoi, a-t-il mis l’accent sur l’indispensable responsabilité de l’institution qu’il préside, à être à l’avant-garde, afin de continuer par être utile à la communauté. Pour le Président de l’Université de Lomé, « toute société universitaire dans laquelle l’anticipation et la prospective ne sont pas de mise, n’a point d’avenir ». Il a réaffirmé la disponibilité de l’UL à œuvrer à un aboutissement heureux de cet accord tout en formulant le vœu d’un avenir radieux et ambitieux à ce partenariat. Avant la signature de la convention de partenariat, les professeurs Koffivi Ketoh et Didier Ekouevi  ont respectivement présenté la substance juridique de l’accord et l’historique du partenariat entre l’UL et l’OMS.

La convention signée ce jour est la suite logique d’un processus qui avait déjà conduit à la matérialisation d'accords de partenariat avec l’Université Heidelberg pour la mise en place d’un Master en Santé publique, avec le Système des Nations Unies (SNU), le 11 juin 2019 et Sorbonne Université pour la formation et la recherche dans le domaine de la Santé publique, de l’épidémiologie et des sciences sociales en novembre 2020.

L’UL continue ainsi de tisser son réseau de partenariats efficaces à la taille de ses ambitions.

convention